Éducation artistique à l’école

Education artistique à l’école

Aider les enfants à entrer en danse, c’est leur permettre, en dépassant leurs représentations, de devenir des spectateurs actifs tout autant que d’accéder à la création et de s’approprier les éléments fondamentaux de ce langage. La danse développe en ce sens les capacités d’expression des enfants, favorise la socialisation et ouvre les portes d’une culture commune.

C’est en ce sens que les professeurs de l’école Karukera Ballet souhaitent poursuivre dans le département de la Guadeloupe, le type de projet initié par certains d’entre eux en métropole auprès des établissements scolaires.

 

 

 

 

1.    En direction des élèves de l’Education Nationale :

  • Ateliers de création artistique (de la Grande Section de Maternelle au lycée)

Répartis sur plusieurs semaines au cours de l’année scolaire, ils visent à accompagner l’ensemble de la classe dans un projet de création chorégraphique, défini conjointement par l’enseignant et le professeur de danse.

Pensés indépendamment des différentes esthétiques chorégraphiques, ces ateliers s’appuieront sur la dynamique propre des élèves afin de les accompagner dans la découverte d’une expression artistique.

  • Aide à la préparation des épreuves Danse du baccalauréat

Sous forme d’ateliers, l’équipe pédagogique proposera aux élèves de Terminale de les orienter dans la préparation de leur variation libre en leur proposant les outils chorégraphiques nécessaires.

 

 

2.    En direction des professeurs de l’Education Nationale : ateliers de formation et de pratique artistiques adultes.

Leur objectif est de proposer aux enseignants de découvrir et/ou d’enrichir une pratique chorégraphique en privilégiant la relation aux œuvres, en présentant des outils de lecture et d’analyse afin de construire avec leurs élèves des entrées en matières de danse et d’écriture.

  • La danse à l’école, une pédagogie créative :
  • Aborder les notions pédagogiques liées à une pratique de la danse dans le cadre de l’école.
  • Donner des outils pour construire cette démarche pédagogique spécifique.
  • Autour des matériaux du mouvement :
  • Travail sur les mots du mouvement, de l’espace, du temps (fondamentaux du mouvement)
  • Situations pédagogiques d’exploration du mouvement.
  • De l’improvisation à la construction :
  • Les processus de création en danse.
  • Approche de la transversalité (d’un art à l’autre, d’une écriture à l’autre, d’une discipline à l’autre…) : mise en lien de la pratique chorégraphique et d’une matière enseignée en classe.